round image on layout top

Yoann Gourcuff, sa carrière

21 avril 2011 by admin divider image
605px-Yoann_Gourcuff_2010_(modified)

Yoann Gourcuff, né le 11 juillet 1986 à Ploemeur dans le Morbihan, est un footballeur international français, évoluant à l’Olympique lyonnais. Il joue au poste de meneur de jeu. Au regard de ses performances en équipe de France et en club, il est considéré comme l’un des plus grands espoirs du football français. Il a obtenu le titre de meilleur joueur de Ligue 1 en 2009 ainsi que du plus beau but de cette même saison, avec son but contre le Paris Saint-Germain lors de la 20e journée avec les Girondins de Bordeaux .

Au Stade rennais FC

Yoann Gourcuff joue dans les équipes de jeunes du FC Lorient jusqu’à l’âge de quatorze ans, et fréquente de entre ses douze et ses quatorze ans le centre de préformation de Ploufragan (stages d’été). En 2001, il intègre le centre de formation du Stade rennais, et rejoint du même coup son père, Christian Gourcuff, qui est alors l’entraîneur du club.

De grandes équipes européennes comme l’Ajax Amsterdam, Arsenal et Liverpool, commencent dès cette époque à s’intéresser au jeune joueur, mais Yoann Gourcuff décide de poursuivre à Rennes où il signe un contrat professionnel en novembre 2003. Il s’illustre cette année-là en marquant un coup-franc en finale de la Coupe Gambardella, contribuant ainsi à la conquête du trophée par son club.

L’année suivante, il joue son premier match en Ligue 1, le 7 février 2004 contre l’AJ Auxerre et apparait à neuf reprises dans le groupe professionnel aux côtés de Petr Čech, Kim Källström, Frédéric Piquionne ou encore Alexander Frei. L’excellente saison 2004-2005 du Stade rennais, conclue par une quatrième place qualificative pour la Coupe UEFA, lui permet d’éclore petit à petit, jouant 21 matchs de championnat, dont six comme titulaire. Mais c’est la saison 2005-2006 qui le révèle au grand jour grâce à des performances de haut niveau, notamment contre Lyon avec un but marqué lors d’une victoire quatre buts à un au Stade de Gerland. Cette saison est la plus complète puisqu’il participe à 36 matchs de Ligue 1 (28 en tant que titulaire), durant lesquels il inscrit six buts, et participe à cinq matchs de Coupe UEFA4.

Il décide à la fin de cette même saison de ne pas donner suite aux prolongations de contrat offertes par le Stade rennais, contrat qui se termine en juin 2007. Malgré son départ de Bretagne, Yoann Gourcuff ne cessera d’exprimer son amour pour cette région.

 

Au Milan AC

Il rejoint le Milan AC au cours de l’été 2006, malgré les sollicitations du Paris Saint-Germain, Lyon et Arsenal. Rapidement, les médias italiens le considèrent comme le « nouveau Zidane », et ne tarissent pas d’éloge sur lui. Il inscrit son premier but contre l’AEK Athènes dès les premières minutes de jeu lors de sa première titularisation en Ligue des champions. Mais au Milan AC, Yoann se voit bloqué par des milieux de très grande qualité comme Kaká, Clarence Seedorf, Andrea Pirlo, Gennaro Gattuso, ou encore Massimo Ambrosini, et n’arrive pas à s’imposer au sein de l’effectif du club. Lors de sa première saison sous les couleurs milanaises il ne joue que 21 matchs en Serie A. Yoann Gourcuff prolonge pourtant jusqu’en 2012 son contrat avec les Rossoneri. Mais l’année suivante, il a encore moins de temps de jeu et sa cote commence à baisser. L’affaire se corse lors de l’intersaison avec des arrivées de nouveaux joueurs de grand standing, dont le Brésilien Ronaldinho, en disgrâce au FC Barcelone et qui a choisi de se relancer dans le club milanais. A la demande du joueur, l’AC Milan accepte de le prêter au club des Girondins de Bordeaux pour lui permettre d’augmenter son temps de jeu et ainsi acquérir plus de confiance.

 

Aux Girondins de Bordeaux

Souhaitant plus de temps de jeu pour la saison 2008-2009, il est prêté avec une option d’achat d’environ quinze millions d’euros. Il retrouve ainsi la Ligue 1, au sein des Girondins de Bordeaux, où le président Jean-Louis Triaud en avait fait une de ses priorités pour remplacer Johan Micoud dont le contrat n’a pas été renouvelé. Il s’impose rapidement comme un élément indispensable aux Girondins de Bordeaux, enchaînant les prestations de très haut niveau en Ligue 1 et en Ligue des Champions, et en marquant quelques buts remarqués contre Toulouse, contre Paris, et contre Nantes. Son but contre le PSG, inscrit à la suite d’une roulette et d’un crochet par lesquels il élimine trois défenseurs lui vaudra de recevoir le Trophée UNFP du plus beau but de la saison. Il est également connu pour sa polyvalence devant le but en devenant un habile tireur de coup de pied arrêté et joueur de tête. À la fin de la saison, il figure dans le top dix des meilleurs buteurs du championnat de Ligue 1, où ne figurent à part lui que des attaquants, en inscrivant douze buts. En octobre 2009, il figure dans la liste des trente nominés pour le Ballon d’Or, et finira vingtième du classement, et deuxième meilleur français.

Le 28 mai 2009 et malgré le souhait des dirigeants milanais de le conserver, il devient définitivement bordelais, en s’engageant avec le club pour quatre ans et 13,6 millions d’euros. Pour la saison 2009-2010, au sein du Football Club Girondins de Bordeaux, il gagne un salaire estimé à 310 000 euros mensuels. L’un des salaires les plus élevés de Ligue 1, après celui de Lissandro Lopez. Cette saison est marquée par de nombreuses blessures, il ne sera jamais à son meilleur niveau pendant cette saison. Un chiffre démontre sa méforme durant cet exercice : il inscrit seulement six buts en 29 matchs de Ligue 1, contre douze buts en 37 matchs l’an passé.

Le 21 août 2010, faute de pouvoir disputer la Ligue des champions, il affirme aux dirigeants girondins sa volonté de quitter Bordeaux pour rejoindre l’Olympique lyonnais, où il retrouverait ses amis Hugo Lloris et Jérémy Toulalan. Le 23 août 2010, l’Olympique lyonnais annonce avoir trouvé un accord avec le club bordelais pour son transfert pour un montant de 22 millions d’euros incluant en plus 4,5 millions d’euros de bonus divers.

 

À l’Olympique lyonnais

La présentation de Yoann Gourcuff sous ses nouvelles couleurs a lieu le 25 août 2010. L’Olympique lyonnais organise une cérémonie au stade de Gerland pour le présenter et 15 000 spectateurs font le déplacement.

Le 17 octobre 2010, lors de la 9e journée de L1, contre le LOSC, il marque pour la première fois avec le maillot de l’Olympique lyonnais, à la 41e minute. Le 2 novembre 2010, il inscrit le premier but de Lyon à la 75e minute contre le Benfica de Lisbonne (défaite 4 à 3) en Ligue des champions. Il est blessé lors de la rencontre du 24 novembre 2010 en Ligue des champions contre Schalke 04, suite à un tacle non-sanctionné par l’allemand Metzelder, il souffre d’un hématome entre le mollet et la cheville de la jambe droite et d’un écrasement musculaire du tendon d’Achille droit. Il fait son retour le 15 janvier lors du match Lyon-Lorient (3-0). Le samedi 12 février 2011, il adresse deux corners victorieux pendant le derby remporté par Lyon contre l’ASSE(1-4). Le vendredi 18 février 2011, il marque d’une reprise du droit (victoire lyonnaise 4-0 sur Nancy), il revient peu à peu à son niveau, gagnant en confiance et améliorant ses performances physiques avec ses coéquipiers Michel Bastos, Lisandro Lopez et Bafétimbi Gomis. A la fin de la première mi-temps de la rencontre Lyon – Arles/Avignon (5-0) le 6 février 2011, il se blesse, suite à un coup, au gros orteil droit, dont l’ongle a été arraché. Il se fera remplacer par Bafétimbi Gomis en début de seconde période à cause d’une douleur trop importante.

 

Avec l’équipe de France

Le 12 août 2008, Raymond Domenech décide de l’appeler en Équipe de France dans le cadre du match amical contre la Suède le 20 août 2008, match où il joue les dernières secondes sans toucher le ballon. Yoann Gourcuff joue une nouvelle fois avec les Bleus, lors de sa deuxième sélection, contre l’Équipe d’Autriche, le 6 septembre 2008 avec un match perdu trois buts à un, il rentre alors au milieu de la seconde période.

Le 10 septembre 2008, il est titularisé pour la première fois au cours d’un match contre la Serbie. Il offre une passe décisive pour Nicolas Anelka qui marque le seul but français et manque de peu d’inscrire un autre but en frappant la transversale. Le 11 octobre 2008, il marque à Constanţa son premier but en équipe de France contre la Roumanie d’une frappe de 35 mètres sous la barre transversale.

Le 11 mai 2010 il apparait dans la liste des trente joueurs pré-sélectionnés pour jouer la Coupe du monde 2010 puis est ensuite retenu dans la liste définitive des 23. En Afrique du Sud, il participe au match contre l’Uruguay, conclu par un match nul zéro partout, mais n’est pas titularisé pour le second qui voit le naufrage de l’Équipe de France contre le Mexique, deux buts à zéro. Il ne joue qu’une vingtaine de minutes contre l’Afrique du Sud en raison de son expulsion sur un carton rouge direct pour un coup de coude involontaire dans le visage d’un joueur africain lors d’un duel aérien.

Le 9 octobre 2010, au stade de France, durant le match opposant la France à la Roumanie, il rentre à la 74e minute, remplaçant ainsi Samir Nasri. Il marque durant ce match dans les arrêts de jeu, d’une passe décisive de Dimitri Payet. Trois jours plus tard, au stade Saint-Symphorien de Metz, il marque une nouvelle fois face au Luxembourg et encore sur une passe décisive de Dimitri Payet. Le 9 février 2011, il est titulaire face au Brésil (1-0) à l’occasion d’un match amical. Malgré ses difficultés en club, il livre une prestation satisfaisante sans toutefois se montrer décisif. Il est sifflé par le public du Stade de France lors de son remplacement. Le 25 Mars 2011, lors du match contre le Luxembourg, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2012, Yoann est titulaire. L’Equipe de France s’est imposée 2-0, dont un but de Philippe Mexès sur un corner de Samir Nasri en première période, et un second de Yoann Gourcuff (une reprise de volée dans la surface de réparation, difficile à effectuer mais très bien réalisée par le milieu de terrain).


Yoann Gourcuff par flo34mtp
Yoann gourcuff 2008-2009 par 2Yanisse56
Canal Football club plus beaux buts ligue 1 2009 par Jermains7



Dino Zoff, le roc...

source listal.com

112 sélections , 570 matchs en série A, 5 titres de champion d’italie ,...

read more

Messi reçu trois sur...

lionel-messi-a-ete-sacre-ballon-d-or-2012-photo-afp-franck_621592_460x306

Au terme d’une cérémonie finalement plus marquée par l’absence...

read more

Un Quadruplé historique...

bafetimbi_gomis

Muet depuis près de deux mois, Bafetimbi Gomis a choisi la rencontre...

read more


bottom round image

footer blue big nice

footertop right
Copyright © 2011 Gestion Du Net | Tous droits réservés.