round image on layout top

Sepp Maier, portier gagnant

16 mars 2012 by tanguy divider image
Fußball-WM 1974: Sepp Maier mit dem WM-Pokal

Site-de-joueurs.com revient aujourd’hui sur la carrière de l’un des plus grands gardiens de l’histoire du football. Pourtant, Sepp Maier a fait ses premières foulées crampons au pied au poste … d’avant-centre. Avant qu’un match face au Bayern ne marque l’aube d’une carrière exemplaire.

 Josef Dieter Maier de son nom complet, est né le 28 février 1944, à Metten, petite bourgade de Bavière, où il débute le football à l’âge de huit ans. À l’époque le p’tit Sepp ne rêve que d’une chose : devenir un grand attaquant. S’il ne fait alors pas preuve d’un réel sens du but, son coach le voit déjà ailleurs. Celui qui voyait en lui « le plus fainéant » et « le plus costaud » de l’équipe de jeunes du TSV Haar lui donne une paire de gants, et la certitude qu’il n’évoluera plus jamais en pointe.

 Deuxième gardien de ce petit club, Maier voit la chance de sa vie se présenter lorsque, la veille d’un match contre le Bayern, le gardien numéro 1 se blesse. Josef n’a alors que 15 ans, et malgré les huit pions qu’il prendra durant ce match galère, il est vite recruté par les dirigeants bavarois.

 Nous sommes en 1959, et Sepp intègre l’équipe de jeunes du club phare du pays. Il débute chez les pros un peu plus tard, en 65. Il s’impose très rapidement  dans le onze de départ de Zlatko Čajkovski, qui vient d’accéder à l’élite, deux ans après la création d’un championnat professionnel. Le trio axial Maier-Beckenbauer-Müller permet aux rouges de prendre, avant même la fin des sixties, le dessus sur le voisin du TSV Munich 1860.

 Cette association sera le symbole d’un Bayern qui met l’Europe à ses pieds dans les années 70. Sepp a d’ailleurs déjà remporté son premier trophée (une coupe de la RFA en 66) quand la Nationalmannschaft frappe à sa porte. Le 4 mai de cette année, il connaît donc sa première sélection, et une facile victoire face à l’Irlande (4-0). Derrière, les années se suivent, et se ressemblent. Celui qui fut l’un des premiers portiers à expérimenter les gants en matériaux à base de mousse et de gomme se fait un hobby de la collection de trophées. Durant sa carrière exclusivement bavaroise, il gagne quatre coupes de RFA (66, 67, 69 et 71), quatre Bundesliga (69, 72, 73 et 74) ansi qu’une C2 (67), trois C1 (74, 75 et 76) et une coupe intercontinentale (76).

 Il se démarquera notamment par sa fidélité (11 ans et 422 matches sous la tunique munichoise), ses exploits face à Leeds, en finale de coupe d’Europe 1975, son arrêt mythique face à Neeskens en finale de la coupe du monde 74, mais aussi car il fut la première victime du penalty « Panenka » lors de la finale de l’Euro 76.

 Sous les couleurs de l’Allemagne de l’Ouest, Maier est aussi un gagneur. S’il n’est pas titulaire lors de la coupe du monde 66, il fait partie du groupe allemand, finaliste à Wembley. Par la suite, il remporte le championnat d’Europe 72 et la coupe du monde 74. Intraitable, Sepp laissait tout de même les breloques passer jusqu’à son escarcelle. 

 



Dino Zoff, le roc...

source listal.com

112 sélections , 570 matchs en série A, 5 titres de champion d’italie ,...

read more

Messi reçu trois sur...

lionel-messi-a-ete-sacre-ballon-d-or-2012-photo-afp-franck_621592_460x306

Au terme d’une cérémonie finalement plus marquée par l’absence...

read more

Un Quadruplé historique...

bafetimbi_gomis

Muet depuis près de deux mois, Bafetimbi Gomis a choisi la rencontre...

read more


bottom round image

footer blue big nice

footertop right
Copyright © 2011 Gestion Du Net | Tous droits réservés.